Portrait d’acteur : la Micro-ferme des États-Unis

Léa Laboureau a répondu aux questions d’Anne-Lyse Deschavannes pour la MAULyon, afin de vous présenter son activité, et ce que la micro-ferme située en pleine ville à Lyon prépare pour la prochaine édition des 48 heures de l’agriculture urbaine !

Une micro-ferme « des États-Unis »… pourtant loin du modèle américain !

Léa est l’une des repreneuses de la micro-ferme des États-Unis, ferme urbaine en maraîchage bio intensif et non mécanisé, située à Lyon 8e, au cœur du quartier des États-Unis.

La ferme se spécialise dans la culture de légumes primeurs, de légumes feuilles et d’aromatiques, à destination des particuliers en vente directe et des restaurateurs.

L’exploitation compte à ce jour 1600 m2 de surface cultivée, surface qui doublera au cours de l’année 2024 avec l’acquisition d’une nouvelle parcelle — toujours dans le quartier des États-Unis.

Pour une agriculture urbaine productive

Léa souhaite démontrer qu’il est possible de produire des légumes de qualité et en quantité en secteur urbain, et milite activement pour cela !

Elle prend ainsi part, dans tout son parcours personnel et en particulier au sein de la micro-ferme à la relocalisation de l’alimentation. Et elle insiste, pour qu’un réel et profond changement s’opère, sur la nécessité de convaincre les institutions juridiques et d’accompagnement en agriculture que la productivité est possible en ville.

Par ailleurs, Léa valorise l’agriculture urbaine en la décrivant comme un tremplin pour les personnes qui, comme elle, viennent d’un autre milieu professionnel.